Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Rainbow Six : les Français au sommet

    Rainbow Six : Siege a atteint un nouveau sommet ce week-end pendant les finales de la dernière Pro League de l’année 2016.

    Explications pour les néophytes du titre d’Ubisoft : comme CS:GO, Rainbow Six oppose une équipe de cinq terroristes à une autre de cinq antiterroristes. Les premiers se barricadent dans un bâtiment pendant que les seconds les observent avant de passer à l’assault. Après chaque round, les rôles sont échangés, jusqu’à ce qu’une des équipes atteigne un total de cinq points. Un overtime est déclenché si une égalité de quatre points est atteinte : le jeu s’arrêtera alors à la première équipe à six. Ici pas de gestion d’argent ou d’armes gardées entre chaque round. Les joueurs choisissent un spécialiste aux capacités et armes déterminées au préalable. Place à la stratégie d’équipe et aux headshots, nous vous emmenons vivre ces troisièmes finales de Pro League.

    A mi-chemin

    Les hostilités ont débuté samedi avec les demi-finales sur PC, puis Xbox One. Si les Européens de GiFu sont vaincus par les Américains de Continuum, Playing Ducks parvient à défendre l’honneur du Vieux Continent en éliminant Most Wanted. Le BO3 aura été très intense puisqu’il y aura eu un overtime sur chaque map !

    La victoire des Playing Ducks en demi-finales – Extrait du Stream Ubisoft France, animé par Scok et BacKLasH JS.

    Côté consoles, Supremacy débute très mal son match face à Onslaught et concède la première carte, Club House, 5 à 2. Les Américains sont alors confiants. Mais l’équipe de BiBoo va s’appliquer à effacer leur sourire. Sur Chalet, leur map de prédilection, Supremacy retrouve son niveau de jeu et inflige un 5-0 à Onslaught ! Sur le stream, les commentateurs et les fans lancent un #icicestcourchevel en référence au nom de la carte.

    Bank sera donc la dernière map pour départager les équipes. Les Supremacy continuent sur leur lancée et prennent les trois premiers points.  Malgré un dernier sursaut, les Américains finissent par s’incliner. Score final 5-2. Supremacy devient la première équipe console à se qualifier pour une finale de Pro League !

    ZéphiR, joueur pour Supremacy. Photo : ESL
    ZéphiR, joueur pour Supremacy. Photo : ESL

    C’est au tour de Vitality d’entrer en scène pour la dernière demi-finale de la journée, face à eXcellence Gaming. Les deux équipes se sont déjà rencontrées à cette même étape pendant la première saison, au profit d’eXcellence. Les abeilles s’imposent 5-3 sur Consulate puis achèvent leur ennemi dans un match plus serré sur Club House ! La finale Xbox sera donc 100% française !

    Chasse aux Canards

    Une fois n’est pas coutume, l’honneur de débuter cette journée de finales revient à la ligue PC : Playing Ducks vs Continuum. Le public français soutient bien entendu les Canards, avec les représentants de la baguette : Elemzje, Enemy et Panix. Une fois de plus, le niveau de jeu est énorme. Les deux équipes se rendent coup pour coup sur Oregon, la première map du BO3. Il faudra un overtime, mais c’est finalement Playing Ducks qui s’impose 6 à 4. Ils vont en revanche s’incliner sur la map suivante : un partout, balle au centre. Les manches de la dernière game s’enchaînent et sont intenses.

    L'équipe des Playing Ducks. Photo : ESL
    L’équipe des Playing Ducks. Photo : ESL

    5-5. La tension est maximale dans la salle et sur le stream français. Les Canards sont en position de force à quelques minutes de la fin. En attaque, ils se retrouvent à cinq contre trois. Les survivants de Continuum sont bien retranchés et temporisent à coup de smoke. Le couac arrive chez Playing Ducks : un Team Kill. Ils arrivent tout de même à installer le désamorceur de bombe mais Continuum renverse la vapeur. L’Américain Necrox contourne les Canards pour faire diversion. La tactique s’avère payante puisqu’ils reprennent l’avantage en 2v1. Dans une dernière passe d’arme, Necrox se fait éliminer par Elemzje et se fait venger par Retro. Celui-ci n’a plus qu’à désactiver le désamorceur pour offrir la victoire à son équipe ! À un battement d’ailes de la victoire, les Playing Ducks sont condamnés à regarder les Américains soulever le trophée. Peu importe, cette finale a montré un niveau de jeu incroyable en terme de tactiques d’équipe !

    V. fait sauter la Bank

    Les adeptes de la manette vont conclure ce week-end compétitif dans un choc des titans : Vitality contre Supremacy. Quoi qu’il arrive, la communauté française peut être fière. Vitality remporte la première map tandis que Supremacy réplique sur la suivante. Le dénouement va se jouer sur Bank. Pas de chance pour Supremacy, Vitality a mangé du lion (pas le joueur) et gagnent quatre rounds d’affilée ! Les #SyUnit pleuvent sur le stream pour encourager le comeback de BiBoo et ses joueurs. Une courte pause leur profite et Supremacy marque deux points ! Mais une claymore posée par Vitality scelle leur sort.  Les joueurs exultent et l’émotion est forte pour les deux équipes qui se congratulent dans de longues accolades. V For Victory, Vitality est championne du monde !

    Bannière photo : L’équipe Vitality victorieuse pour cette troisième saison de Pro League Xbox, ce week-end à Katowice. Crédit : Ubisoft/ESL.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.