Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Northern Gaming remporte cette 3ème saison des RLCS à Los Angeles. Photo : Twitch - Psyonix.

    RLCS S3 : les matchs qu’il ne fallait pas manquer

    Du 2 au 4 juin, la crème de la crème des joueurs de Rocket League était réunie à Los Angeles pour les finales mondiales des RLCS S3. Le CEC revient sur ce qu’il ne fallait pas manquer de la compétition.

    Le Canal Esport Club vous propose sa sélection Entrée-Plat-Dessert de ces finales des RLCS S3, afin de vous aider à choisir parmi les 84 matchs joués et les 318 buts marqués !

    The Leftovers vs FlipSid3 Tactics

    FlipSid3 Tactics n’a jamais loupé une finale des RLCS. Vice-championne de la saison 1 puis enfin couronnée en saison 2, elle a bien l’intention d’appliquer le proverbe “jamais deux sans trois”. Mais face à elle se trouve nul autre que The Leftovers, l’équipe qui a surpris tout le monde et n’a rien à perdre. Elle a d’ailleurs déjà battu F3 dès la première semaine du championnat européen.

    Les deux équipes se retrouvent en quart de finale du loser bracket. FlipSid3 remporte le premier round de ce Best Of 5 mais The Leftovers n’a pas dit son dernier mot. Ferra et ses coéquipiers vont enchaîner les trois suivants ! Ils font preuve de quelques belles actions, comme cet arrêt de Sikii qui tombait à pic ou ce but aérien de Snaski après un arrêt miraculeux de F3 :

    NRG Esports vs Mock-it

    L’équipe numéro un d’Amérique du Nord rencontre la numéro un d’Europe. Un choc des titans logique à ce stade de la compétition : la finale du Winner Bracket.

    Dès le début de ce Best of 7, NRG prend l’ascendant psychologique en infligeant un 6-0. Les Européens vont garder la tête froide en répliquant le round suivant. Les équipes vont ensuite se rendre coup pour coup et cette rencontre va se terminer comme elle se doit : par une septième game. 

    Jacob, joueur de NRG, salue la foule pendant les finales des RLCS S3 à Los Angeles. Photo : Twitch - Psyonix.
    Jacob, joueur de NRG, salue la foule pendant les finales des RLCS S3 à Los Angeles. Photo : Twitch – Psyonix.

    Jacob ouvre le score pour NRG en surprenant deux adversaires mais Kaydop égalise quelques secondes plus tard. A une minute de la fin, le MVP européen tente un tir qui sera contré mais Miztik veille au grain et envoie la balle au fond des buts.

    2-1 pour Mock-it ! NRG ne parviendra pas à recoller au score : ils tombent en loser bracket tandis que les européens accèdent à la grande finale. Conclusion : EU > NA.

    Northern Gaming vs Mock-it

    Le dernier match qu’il ne fallait pas rater, c’est bien évidemment la conclusion de ce championnat. Surprise : dans le loser bracket, Northern Gaming est parvenue à éliminer NRG. Elle brise la malédiction des saisons précédentes où elle échouait à la troisième place. La grande finale est donc 100% européenne. Elle se déroule en BO7 avec reset : Northern doit remporter deux Best Of pour être sacrée vainqueur.

    Northern ouvre le score au bout de seulement trois secondes de jeu et remporte la première manche. Mieux ! Ils vont parvenir à remporter ce premier Best Of 7 (4-2) et à reset le bracket, condition sine qua non pour s’approcher de la victoire. Deevo est même l’auteur d’un des plus beaux buts du tournoi :

    Le second BO7 sera encore plus disputé et durera presque 2h. Au terme de sept manches, et malgré une résistance farouche de leurs adversaires, Northern Gaming réalise l’impossible : ils battent une nouvelle fois les champions européens et s’offrent leur premier titre mondial !

    Vers l’infini et la saison 4

    Les deux équipes qui comptaient dans leur rang des Français, Mock-it et The Leftovers, terminent donc à la deuxième et à la quatrième place. Cette troisième saison des Rocket League Championship Series a battu tous les records : en terme de cashprize d’abord, avec un total de 150.000$, mais aussi de téléspectateurs. Selon Esportscharts, l’événement a connu un pic d’audience de plus de 200 000 personnes. C’est plus que les finales de l’ESL Pro League qui se sont déroulées quelques heures avant (sans compter l’audience chinoise). Cela ne peut augurer que du bon pour le jeu de Psyonix (qui fêtera bientôt ses deux ans) et l’avenir des joueurs professionnels de la scène !

    Bannière : Northern Gaming remporte cette 3ème saison des RLCS à Los Angeles. Photo : Twitch – Psyonix.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !