Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Rocket League : reprise des RLCS

    Rocket League lance sa quatrième saison compétitive et le CEC fait le point sans utiliser le champ lexical des voitures. Faites chauffer les moteurs ! Oups. Raté.

    Et de quatre ! Le jeu le plus barré de l’esport revient dès ce soir pour les Rocket League Championship Series ! Comme l’an dernier, trois tournois régionaux vont se dérouler sur cinq semaines en Europe, Amérique du Nord et en Océanie, avec chacun huit équipes. A la clef, un titre de champion régional et la grande finale mondiale !

    Ticket d’or

    Petite nouveauté pour cette quatrième saison : les deux équipes les mieux classées par région de la précédente n’ont pas eu à repasser par les qualifications. Du changement, il y en a aussi beaucoup du côté des structures : preuve que Rocket League est sur le palier de la cour des grands, nous y retrouvons de plus en plus d’organisations connues comme G2 esports, EnVyUs, Rogue ou encore Cloud9.

    Côté français, cinq joueurs prendront à nouveau part à cette saison : Ferra, Chausette45, Mout, Fairy Peak et Kaydop. Seuls les deux premiers évoluent sous les mêmes couleurs, celles de Frontline.

    Promote or Die

    Non-content du succès de leur jeu et des RLCS, Psyonix a également lancé une seconde division en Europe et en Amérique, les Rival Series. Calquée sur sa grande soeur, cette ligue en sera dorénavant la seule porte d’entrée avec un système de promotions & relégations. 25.000$ sont mis en jeu par région et par division. En tout, c’est pas moins de 400.000$ que les meilleures équipes du monde entier vont pouvoir se départager.

    Kaydop sous les couleurs de Gale Force Esports à la DreamHack Montréal. Photo : Alexander Scott - Dreamhack.
    Kaydop sous les couleurs de Gale Force Esports à la DreamHack Montréal. Photo : Alexander Scott – Dreamhack.

    Si les RLRS ont déjà démarré, vous pouvez suivre dès ce soir le lancement des RLCS NA et demain en Europe sur la chaîne Twitch officielle, ou suivre la compétition chez les frenchies de Rocket Baguette !

    Bannière : Psyonix

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !