Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    TOP 20 HTLV : Pardon my french

    Site de référence en actualité et statistiques sur CS:GO, HLTV.org a dévoilé il y a peu le tradionnel classement des 20 meilleurs joueurs de l’année. Sans surprises, les joueurs brésiliens et nordiques sont bien représentés. Mais où sont les Français !?

    Plus de sept ans maintenant que HLTV.org sort ce fameux classement. Depuis 2013,  première année compétitive complète sur Global Offensive, les Français y ont toujours tenu une bonne place. Six en 2014, cinq en 2015, quatre en 2013… et seulement deux cette année ! Que s’est-il passé en 2016 ? La France, nation phare du jeu depuis CS 1.6, est-elle sur le déclin ?

    Richard "shox" Papillons aux finales des ECS S1 le 26 juin 2016. Photo : ECS.
    Richard « shox » Papillons aux finales des ECS S1 le 26 juin 2016. Photo : ECS.

    2016, année du cocktail molotov

    Pour G2 et EnVyUs, 2016 fût en dent de scie. Du côté de G2, le pic de performance est atteint en mai après un échange de joueurs avec LDLC. L’équipe grimpe sur la seconde marche de l’ESL Pro League S3 puis sort vainqueur de la première saison des ECS face aux géants de Luminosity Gaming. Malgré tout, l’équipe ne parvient pas à trouver son rythme de croisière. Pour EnVy les difficultés sont légion, à l’image du nombre de changement dans leur line-up. kioShiMa, DEVIL puis Maniac, leur coach, quittent tour à tour la structure. L’équipe peine à trouver un cinquième joueur complémentaire et le rôle de leader en jeu ne cesse de changer.

    kioShiMa sous les couleurs de FaZe Clan, pendant les playoffs de l'ELEAGUE S2. Photo : ELEAGUE.
    kioShiMa, ex-EnVyUs, sous les couleurs de FaZe Clan, pendant les playoffs de l’ELEAGUE S2. Photo : ELEAGUE.

    Il n’est donc pas étonnant de ne retrouver que deux joueurs de ces équipes dans le top 20 de l’année. Pour rappel, en 2015 EnVyUs avait enchaîné les podiums, jusqu’à remporter le Major de la DreamHack Cluj-Napoca. Quatre des joueurs figuraient même dans le classement HLTV.

    Courte-échelle

    Pour autant, il ne faut pas réduire ce top aux seules performances des équipes. Pour preuve, la régularité de Richard « shox » Papillon, présent dans le top de chaque année ! Cette fois-ci, c’est grâce à ses actions décisives dans des matchs majeurs qu’il se hisse jusqu’à la sixième place. Le second Français n’est autre que Kenny « kennyS » Schrub. A la treizième place, il est lui aussi un habitué du top HLTV et est un des meilleurs duellistes de l’année.

    kennyS avec un fan à la Gfinity CS:GO Invitational le 4 octobre 2016. Photo : Joe Brady - Gfinity.
    kennyS avec un fan à la Gfinity CS:GO Invitational le 4 octobre 2016. Photo : Joe Brady – Gfinity.

    Enfin, clin d’oeil au belgo-marocain Adil « ScreaM » Benrlitom. En neuvième position, il détient le titre de joueur le plus précis (0,5 tirs à la tête par round et 65% de frags de cette manière).

    Le changement, c’est maintenant

    Cette nouvelle année aura un goût de 2015, puisque après l’ELEAGUE Major, une nouvelle dreamteam verra certainement le jour. Les shuffles (des échanges de joueurs entre équipes) sont courants sur la scène CS:GO. Le précédent entre Titan (maintenant G2) et EnVyUs avait permis à cette dernière une victoire à Cluj-Napoca. Après l’échec des deux formations françaises à Atlanta dans la ronde-suisse, espérons que ce futur changement leur apportera un nouveau souffle. Nous leur donnons rendez-vous l’année prochaine pour truster le top 20 HLTV !

    Bannière : Vincent « Happy » Cervoni Schopenhauer, capitaine d’EnVyUs, lors de la DreamHack Cluj-Napoca le 1er novembre 2015. Photo : Sebastian Ekman – DreamHack.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.