Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Twitch – L’OWL devant Fortnite et Lol

    La semaine du 11 au 17 juin a marqué le retour de League of Legends en compétition, mais aussi le premier événement esportif international sur Fortnite. On attendait donc une explosion des serveurs Twitch, avec cette masse de compétition, puisque se jouaient aussi l’Overwatch League, la route vers les Internationals de Dota 2 et plus encore.

    Il y a quelques jours, nous avions dressé une liste des compétitions les plus populaires du Twitch. Un classement basé sur les heures de visonnage. L’Overwatch League se tenait au sommet. Étonnant pour le public francophone, vu la popularité relative de la ligue en France. De ce fait, l’explication principale qu’on pouvait donner à sa position était que les championnats de League of Legends étaient en pause après les MSI. Mais aussi que Fortnite n’avait pas encore de tournoi de niveau international. La reprise des LCS et autres la semaine dernière, mais aussi la Fortnite Celebrity Pro-Am, étaient donc attendue pour chambouler le classement. Et au final, le titre de Blizzard reste inébranlable. Retour sur les trois ténors de l’esport.

    Overwatch

    Sur le sol français, l’Overwatch League première avec 3,6 millions d’heures de visionnage est presque incompréhensible. Mais il faut se rendre à l’évidence. Si le FPS de Blizzard n’est pas aussi populaire en compétitif en France, ce n’est pas le cas ailleurs. La majorité de ces heures sont à attribués aux États-Unis et à l’Asie orientale. Question de programmation, oui, mais pas que. Si le fuseau horaire peut être une raison, ce n’est la seule, puisque la compétition bénéficie d’une forte popularité en Allemagne, nos voisins directs. Ce score s’explique aussi par le fait que l’OWL est diffusée toute la semaine, lorsqu’on compte les rediffusions. Notons par ailleurs que ce chiffre n’inclut pas l’Overwatch Contenders, compétition qui se joue en parallèle.

    League of Legends

    Intéressant, que de le voir en deuxième position. Après tout, il s’agit toujours du jeu ayant la scène esportive la plus populaire au monde, avec des championnats éparpillés dans le monde entier (à part l’Afrique). Alors n’enregistrer « que » 2,1 millions, ça reste à mettre perspective. Les LCS débutent le vendredi, pour finir la nuit du dimanche, lorsqu’on prend EU et NA ensemble. Car, oui, ce classement ne prend pas les chiffres de toutes les chaînes officielles diffusant la compétition. Riot Games dépasse déjà le million. Mais si on y ajoute les deux chaînes des LCK, le score monte à plus de 4 millions d’heures, ce qui dépasse largement l’OWL. On pourrait aussi y mettre les chiffres des autres chaînes des championnats, et on se retrouverait avec un résultat indécent. La réussite par la quantité, on peut dire que la fin justifie les moyens.

    Fortnite

    Il fallait bien que le battle royale d’Epic Games soit présent. Après tout la Fortnite Celebrity Pro-Am était l’événement esportif le plus attendu de l’E3. Etre le jeu plus populaire du moment, et en plus bénéficier de la visibilité du plus grand salon du jeu vidéo au monde. Et finir la semaine avec seulement 1,9 millions d’heures, c’est presque un affront à son statut. Mais ces 1,9 ne représentent que la nuit durant laquelle le fameux tournoi s’est joué. Un soir. Imaginez le scandale que ça aurait été s’il avait duré aussi longtemps que l’OWL. Bref, un énorme succès pour le studio. Et même s’il semble logique que la compétition ait été aussi une réussite, vu le casting, ce résultat ne présage que du bon pour la saison compétitive à venir.

    On ne peut pas arrêter cette liste en oubliant les HGC sur Heroes of the Storm, et BeyondTheSuummit sur Dota2. Les deux dépassent tout de même chacun le million, ce qui reste un exploit. Et logique, vu que ces titres sont entrés dans une phase importante de leur année esportive. Pour le premier étant son championnat du monde, et le second la lutte pour atteindre The International. Mention spéciale à Nintendo, qui enregistre tout de même 447.000 heures avec Splatoon 2 et Super Smash Bros. Ultimate. La firme japonaise a d’ailleurs déclaré vouloir s’impliquer dans l’esport sur ses jeux, et apporter son soutien à la communauté. Une bonne nouvelle, en particulier pour le prochain Smash, dans lequel l’éditeur n’avait pas beaucoup investi jusque-là.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !