Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Un avant-goût des LCS EU

    Il y a une semaine, Riot Games annonçait le nouveau format pour le Spring Split 2017. Les dix équipes européennes ont été réparties en deux groupes et sont dans les starting blocks en attendant le coup d’envoi de la saison ! Voyons de plus près à qui ils devront se frotter pour réussir.

    Ayant obtenu les meilleurs résultats lors de la saison précédente, les équipes G2 Esports et H2k Gaming ont été choisies pour prendre le premier seed d’un groupe. Elles ont ensuite choisi respectivement Splyce et Fnatic qui ont à leur tour décidé de l’équipe suivants, et ainsi de suite…

    cec-lcs-eu-spring-split

    GROUPE A

    Dans le Groupe A, on retrouve en tête de file les G2 esports. Malgré leurs récentes performances durant le mondial, l’équipe a très bien performé l’an passé. L’équipe possède Zven et Mithy, la meilleure botlane européenne à l’heure qu’il est. Même si quelques doutes sont à émettre concernant Expect ou Perkz et son ego en tant que joueur, l’équipe est bien armée avec Trick qui s’est montré plus que convaincant dans la jungle.

    Vétérans des LCS, l’équipe Fnatic a été choisie par H2k pour prendre place dans ce groupe. Pour l’équipe, cette année sera marquée par le retour d’Amazing dans la jungle, mais surtout, le retour du roi sOAZ sur la toplane. Après avoir porté à bout de bras Origen pendant un an, les deux joueurs reviennent au vaisseau mère et accueillent avec eux Caps et Jesiz, deux joueurs aux talents méconnus. Si l’équipe semble solide sur le papier, il faudra attendre les premiers matchs de l’équipe pour connaître la valeur de ce nouveau midlaner.

    La troisième équipe est bien attendue du public. Les Misfits débarquent aux LCS tels des “cool kids” avec qui tout le monde veut traîner. Le carry AD phare de l’équipe Hans Sama devra retrousser ses manches pour montrer un meilleur jeu que lors de sa qualification. Cette équipe vient armée de KaKAO, jungler coréen de renom qui a quelque peu perdu de son panache lors de son départ en Chine, nous verrons rapidement si le joueur n’est pas trop rouillé…En regardant la line-up, on se rend compte que Misfits est une équipe très prometteuse, malgré le gros point faible qu’est PowerOfEvil sur la midlane.

    league-of-legends-misfits-tournoi-de-promotion
    Le jeune Hans Sama fera prochainement ses débuts sur la scène des LCS, sera-t-il à la hauteur des attentes ?

    Les deux dernières équipes du groupe devront durement batailler pour ne pas rapidement avoir la tête sous l’eau. Roccat sont des résidents de bas de tableau depuis plus d’un an et malgré leur import coréen au poste de support, il y a  peu de chances pour que l’équipe s’en sorte en compétition. Côté Giants Gaming, même combat, si l’équipe avait pourtant échappé aux relégations en faisant un parcours plutôt correct au Summer Split 2016, ils ont de serieux adversaires dans leur groupe cette année.

    GROUPE B

    Pour ouvrir le bal de ce second groupe, nous retrouvons  H2k. L’équipe qui a rendu fière l’Europe en demi finale des Worlds revient cette année prête à en découdre. Ayant perdu Forg1ven, le carry AD star de l’équipe, c’est Nuclear (coréen ancien de SBENU) qui prendra place sur la duo lane aux côtés de Chei, lui aussi nouveau joueur pour l’équipe. La nouvelle a fait beaucoup de bruit, Febiven rejoint lui aussi les rangs de H2k sur la midlane. Conservant les deux pointures que sont Odoamne et Jankos, l’équipe part dans son groupe en tant que favori.

    Deuxième grand favori de ce groupe, c’est Splyce. L’équipe du grand coach YamatoCannon a renouvelé tous ses joueurs et au vu de leurs performances l’an passé, nul doute que celle-ci s’en sortira très bien cette année. Même si les joueurs ne sont pas exceptionnels mécaniquement, leur synergie en tant qu’équipe a toujours su porter ses fruits.

    Pour Vitality, le pronostic est compliqué. L’équipe s’est dotée d’un joueur d’excellence avec Hachani. Le coréen sera accompagné de Steeelback, un des plus grands talents français du moment. Le seul bémol de la composition Vitality, c’est son midlaner : Nukeduck. Cet ancien Roccat et Ninjas in Pyjamas n’a pas été convaincant lors de ses dernières saisons et au vu du niveau européen cette année, il va falloir s’accrocher.

    Exileh est LA pépite de cette année pour les UOL. Il est le meilleur joueur de la région à son poste. Crédit : Riot Games
    Exileh est LA pépite de cette année pour les UOL. Il est le meilleur joueur de la région à son poste. Crédit : Riot Games

    Côté Unicorns of Love, le ciel est voilé. L’équipe a récemment perdu Veritas et a été contrainte de trouver une solution de dernière minute pour accompagner Hylissang. Il s’agit de Samux, qui n’a pas brillé durant ses dernières apparitions. Nouvel arrivant, Xerxe lui aussi est un mystère. D’après les dires de ses coéquipiers, le joueur est extrêmement prometteur, à voir comment ce dernier s’en sortira face à d’autres pointures dans la jungle. Unicorns of Love pourrait facilement être une équipe de haut de tableau.

    Pour Origen, ça s’annonce très compliqué. Au bord des relégations l’an dernier, l’équipe part cette année avec une totale refonte de sa line-up, et pas forcément pour le mieux. Hormis Wisdom, les autres joueurs de l’équipe sont inconnus ou peu performants et dans ce groupe B, les chances d’Origen sont minces.

    La reprise des LCS se fera sur le nouveau système de draft et comme expliqué précédemment, les joueurs et coachs devront concocter plusieurs plans de jeux et compositions afin d’arriver fin prêt sur la scène de Berlin. Rendez-vous le 19 janvier pour le début des hostilités ! La saison ouvrira sur une rencontre entre H2k et Origen !

    Bannière : le studio LCS 1 à Berlin. Crédit : Riot Games

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.