Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Worlds : le récap’ des quarts de finale

    Ça y est, il n’y a plus d’équipes occidentales en lice aux championnats du monde de League of Legends. Retour sur des quarts de finale qui ont tenu toutes leurs promesses.

    Samsung vs. Longzhu : Ce ne sont pas les Coréens que vous recherchez

    Il s’agit assurément de la plus grande surprise du lot. Après leur saison exemplaire, tous les experts donnaient Longzhu Gaming largement vainqueur face à des Samsung peu convaincants en phases de poules.

    C’était sans compter la performance exceptionnelle de Kang “Ambition” Chan-yong et ses coéquipiers, qui ont maîtrisé le match de bout en bout. De leur côté, les Longzhu se sont montrés fébriles et ont affiché un niveau global assez moyen. Il faut dire que pour trois d’entre eux (BDD, Khan et Cuzz), c’était la première apparition aux championnats du monde… de quoi avoir les mains qui tremblent. L’expérience de Samsung a parlé et le score est sans appel.

    Résultat : Longzhu Gaming 0-3 Samsung Galaxy

    Les Samsung Galaxy après leur victoire face aux favoris Longzhu. Crédit photo : LoL Esports.

    SKT vs. Misfits : Des lapins sous stéroïdes

    Pour leur première participation aux Worlds, Misfits a fait fort. Les coéquipiers de Steven “Hans Sama” Liv ont poussé l’ogre SK Telecom T1 dans ses derniers retranchements. Les lapins se sont même offerts une balle de match en menant 2 à 1, un excellent départ rendu possible par Lee “IgNar” Dong-geun et sa capacité à jouer des champions décisifs.

    Mais malgré une quatrième partie bien menée par Misfits, SKT ne lâche rien et profite de plusieurs erreurs adverses pour égaliser, puis remporter la rencontre.

    Cela n’en reste pas moins une performance historique pour les européens : Misfits est la première équipe non-coréenne à pousser les triples champions du monde jusqu’à une cinquième manche. Bravo !

    Résultat : SK Telecom T1 3 – 2 Misfits Gaming

    Le support des Misfits Lee “IgNar” Dong-geun. Crédit photo : LoL Esports.

    Fnatic vs. RNG : Les larmes de Rekkles

    Les derniers espoirs européens reposaient donc sur Fnatic. Face à eux se dressait la muraille de Chine Royal Never Give Up et son artilleur fou, Jian “Uzi” Zi-Hao. Les deux premières parties sont promptement remportées par la formation asiatique.

    Dos au mur, Fnatic débute très mal la troisième game. Mais les hommes de Rekkles restent concentrés et parviennent à manoeuvrer habilement autour de Uzi, seule réelle menace des RNG dans cette partie. Au terme de presque une heure, Fnatic réduit le score. Mention spéciale au Français Paul “sOAZ” Boyer, véritable artisan de cette victoire.

    Malheureusement, le bonheur est de courte durée pour les fans européens. Après un départ encourageant, Fnatic perd un combat clé et laisse échapper la victoire, au grand dam de Rekkles

    Résultat : Fnatic 1 – 3 Royal Never Give Up

    Martin « Rekkles » Larsson, dévasté après la défaite de Fnatic. Crédit photo : LoL Esports.

    C9 vs. Team WE : Captain America ?

    Depuis la première édition, aucune équipe nord-américaine ne s’est qualifiée pour les demi-finales des Worlds. Opposés aux chinois de Team World Elite, les Cloud 9 pouvaient rêver d’un exploit et inscrire leur nom dans la légende.

    Grâce à un choix de champion surprenant de Jung “Impact” Eon-yeong (Singed), la formation bleue et blanche parvient même à mener deux manches à une. Malheureusement, les Chinois se montrent solides et renversent la vapeur. Ils éliminent ainsi la dernière équipe occidentale de la compétition.

    Résultat : Cloud 9 2 – 3 Team World Elite

    Zachary « Sneaky » Scuderi, joueur de Cloud 9, sera privé de demi-finale cette année encore. Crédit photo : LoL Esports.

    Rendez-vous les 28 et 29 octobre prochains pour suivre les demi-finales sino-coréennes de ces Worlds 2017 : RNG contre SKT & Team WE contre Samsung !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !