Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    WTF : Trump annonce la livraison d’un avion… qui n’existe que dans « Call of Duty »

    Le toujours très controversé Donald Trump vient un clin d’oeil accidentel à « Call of Duty : Modern Warfare » en annonçant la livraison d’avions de chasse fictifs : les F-52.

    Medal of Error. Le président américain entame sa seconde année de règne avec une bourde qui plaira au joueurs. Lors d’une conférence de presse avec le premier ministre norvégien Erna Solberg, Donald Trump a annoncé la livraison d’avions militaire Lockheed Martin F-35 Lightning II et de F-52. Seul souci, si le premier est bien réel, le second n’existe nulle part ailleurs que dans le jeu Call of Duty: Modern Warfare.

    Call of Humility. Ne soyons pas de mauvaise foi, l’annonce trompeuse est probablement due à une langue qui a fourché. En effet, l’Etat Americain doit livrer 52 de ses F-35 (les vrais coucous). Un faux pas que ne renieront pas les dyslexiques, sachant que le F-52 fictif n’apparaît que dans la mission solo « Throttle » durant laquelle le personnage principal doit attaquer par les airs les forces de Jonathan Irons, le grand méchant du jeu interprété par Kevin Spacey. Un acteur qui aujourd’hui a presque aussi mauvaise presse que le leader américain…

    Malgré cette explication évidente, nous garderons en tête l’image de l’homme le plus puissant du monde jouant à CoD dans son bureau avant sa conférence de presse histoire d’évacuer le stress… On peut toujours rêver.

    Crédit visuel : Azerrz

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !