Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Cloud9 atteint un nouveau sommet

    Cela faisait un long moment qu’une équipe nord-américaine n’avait pas réussi à s’imposer dans un tournoi majeur de CS:GO. Jusqu’à la percée des Brésiliens de SK Gaming, les podiums étaient la chasse gardée des Européens. C’était sans compter sur la montée en puissance de Cloud9 !

    Leurs résultats de début d’année ne l’avaient pourtant pas laissé présager. Incapables de sortir des poules pendant la MLG Columbus, ils ne parviennent pas non plus à se qualifier pour le Major suivant. Top 8 pour la première saison de l’ELEAGUE, deuxième à la DreamHack Bucharest derrière Virtus.pro : après quelques changement dans l’équipe, Cloud9 commence une nouvelle ascension.

    Cloud9 à la DreamHack Bucharest. Photo : Adela Sznajder.
    Cloud9 à la DreamHack Bucharest. Photo : Adela Sznajder.

    SK Gaming dans le brouillard

    L’équipe américaine a atteint un premier sommet le dimanche 30 octobre à São Paulo. En finale de la quatrième saison de l’ESL Pro League, elle se retrouve face aux favoris SK Gaming ! C9 ne se retrouve pas là par hasard. A la fin de la saison régulière, elle affiche un score impressionnant de vingt-cinq victoires pour une seule défaite, terminant en tête du classement ! Le Best Of 3 final commence bien pour les Américains, malgré un public tout acquis à la cause de leurs adversaires, ils corrigent SK 13 à 1 sur leur propre map, Overpass. Mais les Brésiliens se ressaisissent et l’emportent sur le score serré de 19 à 17. Cloud9 ne cille pas. Ils vont faire en sorte que SK Gaming ne voit plus le jour. Sur Mirage, carte choisie par les Américains, FalleN et ses coéquipiers perdent le side CT puis encaissent un 7-0 en Terro. Score final, 16-6 pour Cloud9.

    Coldzera perds son clutch face à Stewie2K qui désamorce la bombe in extremis :

    Une balle, un kill

    Les deux équipes devront alors se départager sur Dust II. Même scénario : Cloud9 démarre une nouvelle fois côté Terroriste et, malgré un gun round perdu, termine sur le score de 13-2 à la mi-temps. Ils ne sont alors plus qu’à trois manches gagnantes de leur premier titre majeur. Le dernier gun round de la rencontre met TACO en position de 1vs4. Seul sur le bombsite B, il colle un HS bien senti au capitaine de C9 Stewie2K, puis un autre à Skadoodle avant de planter la bombe. Un wallshot sur autimatic et il se retrouve en 1v1 le temps d’une seconde face à shroud. Mais celui-ci était en position de revenge et exécute TACO avant de désamorcer la bombe. SK Gaming parviendra tout de même à défendre son honneur en prenant trois rounds à l’équipe américaine. Finalement, c’est autimatic qui conclut la rencontre avec un oneshot tout en douceur sur coldzera. 16-5 pour Cloud9 !

    Le gun round en 1v4 de TACO pendant le dernier match de cette finale :

    USA ! USA !

    Autimatic, qui n’a rejoint Cloud9 qu’à la mi-août, apporte ainsi la première victoire américaine majeure sur Counter-Strike depuis dix ans ! Et en battant les champions des deux derniers Majors qui plus est ! Prochaine étape pour C9 : les iBUYPOWER Masters, tournoi qualificatif pour les IEM Oakland. S’ils y parviennent, ils devront ensuite s’envoler pour Jönköping en Suède, où aura lieu la DreamHack Winter. Mais le véritable objectif à atteindre, c’est le prochain ELEAGUE Major, qui aura lieu en janvier 2017. Ce sera pour eux l’occasion d’affirmer leur nouveau règne, si ils arrivent au bout des deux tournois de qualifications nécessaires !

    Bannière : Cloud9, victorieuse à l’ESL Pro League S4 à São Paulo. Photo : ESL.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.