Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    E3 – Le futur de l’esport (pt.1)

    Electronic Arts, Microsoft et Bethesda ont lancé les hostilités de l’E3 2018. Et dans la longue liste des jeux annoncés, il y a à boire et à manger. Mais surtout des titres avec un potentiel esportif intéressant. Faisons donc un bilan de ce qui peut débarquer dans l’esport après ces premiers jours de conférences.

    Il y a beaucoup à dire sur les trois premières conférences de l’E3. Et si notre cœur de fanboy s’est émerveillé devant la date de sortie de Kingdom Hearts 3 (enfin !), et le retour de Devil May Cry avec Nero, Dante et un troisième personnage mystérieux, c’est la scène esportive qui nous intéresse aujourd’hui. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que de nombreuses disciplines pourraient faire leur apparition dans les mois à venir, tandis que d’autres évolueront.

    FIFA 19

    On commence par le plus logique. La Grande Finale de la FIFA eWorld Cup 2018 se déroulera du 02 au 04 août prochain, à Londres. Elle se jouera sur l’édition 2018 de la simulation de football d’Electronic Arts. Mais FIFA 19 sort le 28 septembre 2018. Et l’intégralité du circuit se jouera sur ce nouveau titre. L’intégration de l’UEFA Champions League ne changera pas grand-chose pour la scène compétitive. Les nouveautés viendront surtout des améliorations de gameplay apportées par cette suite, et possiblement de nouveaux clubs et sélection, donc joueurs.

    Battlefield 5

    L’esport sur le FPS de guerre sur console est dominé par la Call of Duty World League. Avec un circuit déjà bien implanté, le jeu d’Activition est dur à déloger. Mais Electronic Arts frappe fort avec l’officialisation du mode battle royale. Certes, il semble de celui-ci deviendra une habitude de pas mal de FPS dans un futur proche. Mais cet ajout pourrait être l’occasion pour le studio de tester le potentiel de son jeu sur la scène compétitive, très peu vu à ce niveau-là.

    Command & Conquer : Rivals

    Pas grand-chose n’a été dévoilé de ce spin-off mobile de la célèbre licence de RTS. Mais tout de même une séquence de gameplay qui montre un affrontement en 1v1 plutôt dynamique. On pousse peut-être un peu loin en imaginant des tournois dessus. Mais l’esport mobile est en plein essor, et d’autres titres viendront sans doute concurrencer Arena of Valor & Cie. Clairement orienté vers des escarmouches rapides, mais avec une dimension stratégique, le nouveau venu des C&C devra se dévoiler un peu plus avant de tirer une conclusion définitive.

    Halo Infinite

    Cette icône du FPS compétitif possède déjà une scène esportive bien construite. Et trois ans après la sortie d’Halo 5 Guardians, Microsoft confirme à travers une bande-annonce l’arrivée d’un nouvel opus. Pour l’instant, aucune information n’est donnée sur la nature. Si on pense logiquement à un jeu de tir, les multiples envolées dans l’espace laissent imaginer autre chose. Un Open-world, un MMOFPS, un battle royale, pourquoi pas,… Mais il est certain que les compétitions feront un virage vers ce nouveau volet.

    Gears of War 5

    La plus grosse annonce de la conférence Xbox. On sentait l’ascenseur émotionnel du public lorsque Gears Pop et Gears Tactics sont apparus à l’écran. Mais quand Gears of War 5 est dévoilé, c’est un tonnerre d’applaudissement qui s’est abattu sur la salle. Licence emblématique depuis ses débuts sur Xbox 360, le jeu revient enfin pour un cinquième volet. Si uniquement des séquences de jeu solo ont été montrées, on ne s’avance pas en disant que le multijoueur fera son grand retour. Cette licence n’a jamais brillé en compétition. Mais le genre du TPS est sous-représenté. Et avec l’évolution de l’industrie esportive, il n’est pas impossible de voir émerger les premiers tournois avec les Gears.

     PUBG

    Du nouveau contenu va débarquer sur le numéro deux des battles royale. Le War Mode a déjà été annoncé, et permettra des parties plus rapides. De plus, deux nouvelles cartes vont débarquer sur Xbox One et PC. La première, Sanhok, arrivera cet été sur la console de salon, mais est déjà disponible en bêta sur PC. La seconde a été dévoilée sous forme de teaser, et sortira dans le courant de l’hiver 2018, sous un thème enneigé. Aucune information concernant l’impact de cet environnement sur le gameplay, ou si ce ne sera que de la pure esthétique. Pas de nouvelles non plus concernant leur arrivée ou non en compétition. Il reste toutefois intéressant de voir Bluehole faire évoluer son jeu, après des mois de stagnation.

    Jump Force

    LE crossover que l’on attend. Dragon Ball, One Piece et Naruto de nouveau réunis dans un seul jeu. Et pas que les trois grands, puisque la fin de la bande-annonce dévoile Light Yagami et Ryuk, de Death Note. On peut donc s’attendre à voir des légendes du Jump arriver, anciennes comme récentes, allant de Prince of Tennis à My Hero Academia, en passant par Hunter X Hunter. On ne sait que peu de choses concernant ce nouveau jeu signé Bandai Namco. Il sera orienté combat, avec un style rappelant la série des Naruto Ultimate Ninja Storm. Il se peut qu’il n’ait aucun avenir dans l’esport, et soit plutôt un jeu de castagne fun. Mais tant que rien n’est annoncé, on ne peut pas nier un potentiel avenir compétitif dans le monde du versus fighting. A noter que ce jeu est aussi annoncé comme une célébration du 50e anniversaire du célèbre magazine Weekly Shōnen Jump.

    Microsoft l’a annoncé, et Xbox l’a fait. Le constructeur américain tient sans doute l’une de ses meilleures conférences de tous les temps. EA et Bethesda ne sont pas en reste, notamment avec l’officialisation de The Elder Scrolls 6. Et l’esport n’a pas été oublié, puisque de nombreux de titres pourraient faire leur apparition en tant que nouvelles disciplines. A voir la réponse des autres constructeurs/éditeurs pour venir compléter cette liste.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !