Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Lifecoach remporte le premier tournoi de GWENT

    L’Allemand est arrivé vainqueur du Challenger Tournament, première compétition organisée sur le jeu avec 100 000$ à la clé.

    GWENT Stefani ?

    GWENT, c’est le jeu de cartes tiré de l’excellent RPG The Witcher. Pour l’instant, le titre est en bêta fermée. Son éditeur, CD Projekt RED, mise gros sur son poulain et espère concurrencer le monstre Hearthstone. En atteste l’organisation ce week-end du Challenger Tournament, compétition où s’affrontaient quatre qualifiés et quatre invités de marque.

    Parmi ces huiles, nous retrouvions le commentateur Kacem “Noxious” Khilaji, le streamer Jeffrey “Trump” Shih, le président d’Evil Geniuses Peter “ppd” Dager et l’ancien joueur pro de poker et d’Hearthstone, Adrian “Lifecoach” Koy.

    C’est ce dernier qui s’est imposé au terme d’un dernier match serré contre Noxious. Pendant les phases finales, la communauté n’a d’ailleurs pas manqué de railler les tics et la position de jeu du vainqueur.

    GWENTanamo ?

    Même s’il joue encore avec l’équipe d’Allemagne pour les Hearthstone Global Games, Lifecoach a récemment mis un terme à sa carrière sur le CCG Blizzard. Très critique de l’aspect aléatoire du jeu, il le juge de moins en moins adapté à la compétition. Depuis, Adrian se consacre exclusivement à GWENT, titre qu’il diffuse régulièrement sur son stream personnel.

    Il est évident que le soudain intérêt de Lifecoach pour GWENT fait partie d’un coup marketing. CD Projekt RED fait naturellement appel à des personnalités influentes afin de promouvoir son bébé. De plus, le clivage entre un Hearthstone souvent jugé trop enfantin et un GWENT plus mature et plus difficile à maîtriser est une aubaine. Cela provoque le débat et incite la communauté à s’engager.

    La scène compétitive des jeux de cartes en ligne est-elle assez grande pour deux ? GWENT parviendra-t-il à s’extraire de sa position de niche ? Il faudra déjà attendre la sortie du jeu pour apporter des éléments de réponse.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !