Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LoL : Vers la fin des LCS en Europe ?

    Alors que le Summer Split vient de s’achever, un vent de colère souffle chez les structures européennes de League of Legends.

    H2What ?

    La semaine dernière, à la veille de disputer la petite finale contre Fnatic, l’organisation H2K a adressé une lettre ouverte à la communauté européenne de League of Legends. Elle y explique que malgré le succès grandissant du jeu, le soutien financier de Riot aux structures n’évolue pas, tandis que leurs coûts d’opération s’envolent. H2K aurait déjà perdu un million d’euros cette année.

    En substance, les pertes des équipes sont en train de financer les activités marketing d’une entreprise qui pèse plusieurs milliards de dollars.
    Richard Lippe, Co-président de H2K

    En effet, les équipes sont en grande partie responsables des ventes de merchandising et en jeu de Riot Games : elles en sont la vitrine. Le problème est qu’elles n’en touchent qu’un faible pourcentage pour certains objets seulement. Pour le reste, Riot Games leur verse une aide financière insuffisante, les forçant à survivre grâce à des sponsors ou des mécènes.

    Le nerf de la guerre

    Il y a environ un an, un premier coup de semonce avait été donné et Riot Games y a finalement répondu : le système de franchises, qui assure une stabilité et une meilleure sécurité financière aux équipes, sera instauré en 2018 en Chine et en Amérique du Nord. A défaut d’informations en Europe, quatre équipes du vieux continent auraient soumis leur candidature en Amérique.

    L'arrivée de l'équipe H2K dans l'enceinte de l'AccorHotel Arena, le 2 septembre 2017. Photo : Riot Games.
    L’arrivée de l’équipe H2K dans l’enceinte de l’AccorHotel Arena, le 2 septembre 2017. Photo : Riot Games.

    A ce jour, Riot Games ne s’est toujours pas prononcé sur l’avenir des LCS en Europe, mais une annonce est attendue très prochainement. La publication de la lettre de H2K est opportune et vise sans nul doute à presser l’éditeur. Si la réponse ne les satisfait pas, H2K a déclaré vouloir mettre la clef sous la porte, et serait peut-être suivie par d’autres équipes. Nous assisterions alors à l’écroulement des LCS EU dû à un déséquilibre financier : les NA, fort de leur santé économique, pourraient plus facilement recruter des joueurs et ce aux dépens de l’Europe.

    Bannière : La salle de l’AccorHotel Arena remplie pour les finales du Summer Split à Paris le 3 septembre. Photo : Wojciech Wandzel – Riot Games

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !