Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La voiture traumatisée

    Sur Rocket League, il peut arriver de subir des humiliations. L’action ci-dessous montre une belle maîtrise de la part du joueur à la voiture rouge, qui parvient à feinter habilement son adversaire à trois reprises.

    Une confession poignante

    Mais dans l’esport, on ne s’intéresse pas assez aux victimes. Profondément choquée après l’action, la voiture bleue a décidé d’aller consulter un spécialiste. Nous avons pu assister à la séance thérapeutique en question. En voici un bref extrait :

    « Allez-y, racontez-moi tout », dit le psychologue.

    Allongée sur le divan, la voiture bleue n’avait clairement pas l’air dans son assiette. Elle se confia d’une voix timide :

    « Tout a commencé quand il a fait sa première feinte de frappe. J’ai tout donné en essayant de contrer le ballon, mais j’ai pris un gros vent. Sur le coup, je me suis vraiment sentie inutile. La deuxième fois, j’ai retenté, mais le coeur n’y était déjà plus.

    – Et la troisième fois ?

    – La troisième fois… je lui en ai vraiment voulu. Je pense qu’il n’avait vraiment pas besoin de faire ça. Je l’ai vu me regarder du coin de l’oeil et me dire « bah allez quoi, viens ! ». Quand j’ai mangé la troisième fixation, j’ai craqué. Je veux dire, mettez-vous à ma place, bon sang !

    – Hmm, je vois, dit le psy en mordillant ses lunettes d’un air pensif. Ça ira pour cette séance. Ce sera 72€. »

    On raconte qu’après une phase d’alcoolisme profond, la voiture ne tourne désormais plus qu’au biodiesel dans un coin reculé en Ardèche. Moralité : soyez gentils avec vos adversaires sur Rocket League !

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !