Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Dans les coulisses d’une DreamHack avec VaKarM et EnVyUs

    Le site d’actualité spécialisé sur CS:GO a dévoilé un documentaire sur les coulisses de la DreamHack Valencia en suivant EnVyUs. Interview avec son réalisateur, MiKY.

    Qui n’a jamais eu envie de se glisser derrière son équipe favorite lorsqu’elle joue ? De les suivre en événement et de le vivre au quotidien avec eux ? C’est ce qu’a pu expérimenter Mickael “MiKY” Burczyk, 30 ans, bénévole pour le site VaKarM.net. Passionné d’images et d’esport, il a réalisé une première vidéo pour leur compte cette année avant d’intégrer naturellement le staff et de partir pour la DreamHack Tours.

    Happy interviewé par Maxime à la DreamHack Tours 2017, sous le regard de la caméra de MiKY. Photo : VaKarM.
    Happy interviewé par Maxime à la DreamHack Tours 2017, sous le regard de la caméra de MiKY. Photo : VaKarM.

    Chicos de Azul

    Mais c’est à une autre DreamHack que MiKY a pu suivre l’équipe CS:GO d’EnVyUs, celle de Valence en Espagne. Le choix s’est porté sur les Boys in Blue car ils étaient les seuls joueurs français présents à cette DreamHack. “J’ai contacté par téléphone Jordan « Next » Savelli, le coach de la formation EnVyUs, pour lui proposer un type de contenu que VaKarM n’a pas l’habitude de produire, une sorte de documentaire sur l’envers du décor. Après avoir déterminé certaines conditions de confidentialité, Jordan a accepté de me laisser suivre l’équipe.”

    Une fois la confiance de l’équipe gagnée, MiKY débute le tournage qui s’étale sur les trois jours de compétition. “De la scène aux coulisses de la DreamHack, en passant par leurs debriefs d’après matchs, jusqu’à la piscine de leur hôtel”, il les suit comme pour un rush B.

    Nous avons également partagé d’autres moments et quelques repas, mais j’ai préféré ne pas intégrer ces images dans le documentaire, pour ne pas briser l’intimité des joueurs.

    Ce n’est qu’après la DreamHack qu’il a interviewé Damien « maLeK » Marcel, le coach de l’équipe : “durant le tournage, j’ai observé que Damien était le mieux placé pour parler de l’équipe dans son ensemble, avec le recul nécessaire pour correspondre au projet initial que l’on avait fixé.” Un parti pris tranché qui fonctionne, bien que l’envie d’entendre les joueurs est forte.

    Teamwork

    Vivre avec une équipe lorsqu’on est fan d’esport, c’est une expérience forte. “J’ai été marqué par la proximité des joueurs entre eux, explique MiKY. Ils se réunissent très régulièrement pour les tournois et bootcamps, et se retrouvent à vivre ensemble la majorité de leur temps dans des hôtels. Il s’agit d’une seconde famille, où l’on partage les bons et les mauvais moments, où l’on vit des clashs et des réconciliations, mais toujours dans le même objectif de performance.”

    Forcément, nous n’avons pas pu nous empêcher de lui demander qui était le joueur le plus cool chez EnVy ! “Timide, franc, pince-sans-rire,… Chacun des joueurs possède une personnalité différente et attachante. Pour ma part, j’ai bien rigolé avec le tank Cédric « RpK » Guipouy. J’ai aussi lié une certaine amitié avec Damien durant la réalisation de l’interview, avec qui j’apprécie parler de ce qu’il se passe autour de l’esport.”

    maLeK, coach des EnVyUs, à la DreamHack Valencia. Photo : Adela Sznajder - DreamHack
    maLeK, coach des EnVyUs, à la DreamHack Valencia. Photo : Adela Sznajder – DreamHack

    Nous ne pouvons que vous conseiller de regarder le documentaire de MiKY pour VaKarM ! De son côté, le réalisateur est en ce moment même à Malmö pour suivre la DreamHack Masters, toujours pour le compte de VaKarM.

    Bannière : SIXER et ses coéquipiers sur scène après leur victoire sur Misfits à la DH Valencia. Photo : Adela Sznajder – DreamHack

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !