Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Zidwait : « Il ne faut pas dégoûter les fans d’esport »

    Suite à l’enregistrement de la cinquième mensuelle du CEC, nous avons pu échanger avec Zidwait, le directeur général de l’association Team aAa. Dans cet entretien, il évoque l’accession de l’esport à la télévision.

    Trouver la bonne formule

    Ces deux dernières années ont vu l’arrivée de l’esport sur le petit écran. En France comme ailleurs, les grands groupes se positionnent et proposent une variété de programmes, allant de l’émission hebdomadaire à la télé-réalité.

    Yoann “Zidwait” Wezemael est un pionnier du milieu. Le rédacteur en chef du site Team-aAa suit de très près cette évolution :

    Dans les émissions qui traitent d’esport, je pense qu’il faut trouver le bon compromis. C’est important que les reportages soient accessibles, que les présentateurs essaient de ne pas exclure les néophytes… mais il ne faut pas pour autant dégoûter les fans d’esport de la première heure.

    Zidwait, à gauche d’Olivier Morin et de shox lors du tournage de la mensuelle. Photo : Quentin Missault – JK Groupe

    Des habitudes qui ont la vie dure

    Selon Yoann, le format du magazine (c’est-à-dire une émission proposant des reportages, des interviews et des invités en plateau) est “amené à se développer et à grossir à la télévision.” Il est cependant moins optimiste en ce qui concerne la diffusion de compétitions à la télé :

    Je ne vois pas comment ça pourrait marcher. Les fans d’esport ont des habitudes de consommation bien précises. Quand je suis une compétition sur mon ordinateur, je fais toujours quelque chose à côté : je discute avec un pote sur Facebook, je lis une actu… C’est beaucoup plus difficile de faire ça en regardant la télé. Et en terme de production, les webTV françaises commencent vraiment à progresser.

    Une visibilité accrue

    Zidwait nuance ses propos, en ajoutant que le passage de l’esport à la télé apporte une dimension supplémentaire à la discipline : “Cela apporte de la légitimité, et ça permet d’attirer l’attention des marques destinées au grand public.”

    Le grand public… parlons-en ! Via la télé, l’esport peut-il conquérir une audience non-initiée ? Interrogé sur le sujet, Zidwait a recours à une comparaison intéressante :

    C’est un peu comme le poker dans les années 2000. Toutes les chaînes se sont mises à diffuser des tournois, des émissions… Mais au fur et à mesure, ça s’est tassé. Les gens se sont désintéressés des compétitions, seuls ceux qui aimaient déjà ça sont restés. Et encore, je trouve que les règles du poker sont très simple à comprendre par rapport à celles d’un jeu esport.

    De nombreux défis attendent encore la télévision en matière d’esport. Les grandes chaînes pourront-elles changer les habitudes des gamers, et les faire basculer de Twitch vers le petit écran ? Le débat est lancé.

    Bannière : Quentin Missault – JK Groupe

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !